Aidez Kolynn à mieux vivre son diabète

Dons
1820 €
Objectif
1820 €
Décompte
-
100%

25 Humies ont déjà soutenu le projet

Soutenez Kolynn

Gaillon (27)

Pour ce projet, notre partenaire Goubault Imprimeur s’engage à doubler vos dons. Concrètement, si par exemple vous faites un don de 50€, c’est en réalité 100€ qui viendront s’ajouter à la cagnotte !

Pourquoi fais-je appel à votre solidarité ?

Je fais appel à votre solidarité car ma petite fille Kolynn est diabétique de type 1 et ne supporte plus les contraintes quotidiennes liées à sa maladie (piqures, contrôles, …). Un nouveau système vient d’arriver en France (capteurs permanents) permettant de changer sa vie du jour au lendemain mais ce n’est pas pris en charge par les dispositifs de remboursement. L’objectif est de donc de pouvoir lui offrir 1 an de capteurs pour la somme de 1840€.

Mon histoire

Kolynn est une petite fille pleine de vie. Elle est née le 29 juin 2009. Elle aime le sport, pratique l’athlétisme depuis 3 ans. Elle adore apprendre, elle est passionnée par les chevaux et profite de chaque journée à fond.

Courant de l’été 2012, Kolynn buvait de plus en plus, et son état général devenait inquiétant. Le 03 septembre 2012, jour de sa 1ère rentrée scolaire, Kolynn était de plus en plus faible. Les résultats de la prise de sang effectuée le matin même sont enfin tombés vers 14h. Nous apprenons alors que Kolynn est diabétique.

Nous partons alors pour 12 jours d’hospitalisation au CHU de Rouen.

Le diabète insulinodépendant, appelé aussi diabète de type 1, est une maladie auto immune. Son pancréas ne fonctionne plus et donc ne peut délivrer l’insuline nécessaire pour régler le taux de sucre dans le sang.

Le quotidien de Kolynn est alors rythmé entre :

  • Contrôle des glycémies (minimum 6 par jour). On prend une goutte de sang sur le bout des doigts.
  • Piqures d’insuline en moyenne 5 fois dans la journée.
  • Surveillance de l’alimentation.

Kolynn se bat tous les jours, elle ne se plaint jamais et essaye de cohabiter avec son diabète.

En juin 2015, Kolynn ne supportait plus de faire ses piqures d’insuline plusieurs fois par jour, et nous décidons avec le médecin de passer à la pompe à insuline.

Avec la pompe à insuline, son quotidien est le suivant :

  • Contrôle des glycémies (minimum 6 par jour). On prend une goutte de sang sur le bout des doigts.
  • Pose de cathéter tous les 2 ou 3 jours.
  • Surveillance de l’alimentation.

Sans son traitement, Kolynn ne pourrait vivre. Tout ceci est pris en charge par la sécurité sociale. La pompe à insuline a permis une amélioration de son quotidien, mais reste le « soucis » des contrôles de glycémie avec le prélèvement de la goutte de sang au bout des doigts.

Cela devient une corvée, à chaque contrôle, Kolynn refuse de faire ses contrôles et ne supporte plus cette maladie. Elle a donc testé le capteur glycémie en continu, plus besoin de se piquer les doigts. Il suffit de poser un capteur sur l’arrière du bras qui tient 14 jours et ensuite de passer le lecteur au-dessus du capteur pour connaître son taux (en savoir plus ).

Kolynn a retrouvé le sourire et arrive même à oublier son diabète. 

Le seul souci avec ce capteur c’est le prix, 59,90€ pour une durée de vie de 14 jours. Actuellement, ce traitement n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Que vais-je pouvoir faire grâce à vous ?

Pour Kolynn, le capteur est une nécessité. Il lui permet de vivre plus sereinement, de réadapter ses doses d’insuline afin d’éviter les hypoglycémies nocturnes, de réduire ou plutôt d’éviter les contrôles de glycémies en se piquant les doigts. Elle peut enfin vivre plus sereinement sa maladie et penser à autre chose.

Ce capteur change tout simplement sa vie.

Merci à tous pour cette lecture et pour votre générosité.

Comment seront versés les dons ?

L’utilisation de vos dons est une priorité pour Humaid. Pour cela, les fonds seront versés directement à :
Abbott Diabetes Care
12 rue de la couture
BP 20235
94 528 Rungis Cedex


Dons
1820 €
Objectif
1820 €
Décompte
-
100%